menu

créer un compte se connecter

Comment améliorer le développement de l’entrepreneuriat en Belgique ?

Omniprésent dans les médias, l’entrepreneur, innovant et producteur de richesses, suscite un intérêt croissant du monde politique. C’est un peu la nouvelle coqueluche avec laquelle il est bon de s’afficher. Pourtant, entreprendre en Belgique reste difficile et risqué pour la majorité des citoyens. Comment faire pour rendre la Belgique plus attractive à l’entrepreneuriat ?

Nous avons posé la question à Roland Gillet, professeur de finances et d’économie à l’Université Libre de Bruxelles (Solvay – ULB) et à la Sorbonne à Paris. L’expert nous a présenté ses priorités et mesures à mettre en œuvre. Certaines sont très concrètes (révisions des intérêts notionnels), d’autres impliquent un vrai changement de mentalité (l’image de l’entrepreneur). A visionner et partager sans modération !

 

  1. 1. Changer l’image des entrepreneurs (1/4)

Pour Roland Gillet, l’esprit d’entreprise en Europe n’est pas suffisamment soutenu car les conditions ne sont pas réunies pour permettre aux citoyens de prendre des risques…

Losers“, “Capitalistes“, “Mauvais payeurs“, les adjectifs péjoratifs ne manquent pas, malgré les risques et les conditions de travail des indépendants.

Faciliter le développement de l’entrepreneuriat en Belgique et en Europe, ça passe aussi par une évolution de l’image que l’on a des entrepreneurs…

 

 

2. La mesure indispensable pour booster l’entrepreneuriat en Belgique (2/4)

Pour Roland Gillet, professeur à la Sorbonne et à Solvay : “Rémunérer l’entrepreneur à un taux qui justifie sa prise de risque“, voilà la mesure phare à mettre en application en Belgique pour favoriser leur essor. A découvrir dans son intégralité ci-dessous.

 

 

3. Pourquoi la Belgique doit favoriser l’entrepreneuriat des jeunes ?

Roland Gillet, professeur en sciences économiques à la Sorbonne et à l’ULB présente les mesures immédiates que devrait prendre le gouvernement belge pour encourager et faciliter l’entrepreneuriat, particulièrement chez les jeunes. Une nécessité pour l’état belge qui risque de perdre une bonne partie de sa force de travail formée et financée dans le Royaume !

 

 

4. Et donc, la Belgique une terre propice à l’entrepreneuriat ?

Avec l’engouement actuel pour les entrepreneurs, les indépendants, starters… l’état belge aide t-il réellement à la création d’entreprises ? Va-t-il dans le bon sens ? Éléments de réponses en vidéo avec Roland Gillet !

 

 

A (re)voir : Quel est le rôle de l’entrepreneur dans la société actuelle ?

______________________________________________________

1 JOUR, 1 ENTREPRENEUR