menu

créer un compte se connecter

La facture électronique promue à un bel avenir

La facture électronique a le vent en poupe! Tout le monde en parle, on le lit dans les journaux ou sur des blogs spécialisés… Mais les chiffres sont encore plus marquants et valent bien mieux qu’un long discours!

  • 107 millions de factures électroniques envoyées pour 1 milliard de factures par an
  • 3,5 milliards d’euros d’économie potentielle pour les entreprises Belges
  • 70% moins chère que la facture papier

Si vous êtes chef d’entreprise, vous ne pouvez pas l’ignorer. Et si vous êtes un professionnel du chiffre, alors c’est de votre devoir de bien conseiller vos clients et de les inciter à utiliser la facture électronique. Dans tout les cas, tout le monde aura intérêt tôt ou tard à s’adapter aux nouvelles technologies.

Nous reprenons ici en partie l’article d’Olivier Croughs paru dans Le Soir.

 

Une facture électronique coute 10 euros de moins qu’une facture papier

Selon Erwin De Pue, directeur général de l’Agence pour la Simplification Administrative (ASA), le coût moyen d’un échange de facture au format papier est de 13,80 euros, alors que la même opération ne coûte que 4 euros pour une facture électronique! Diminution de la charge administrative, meilleurs efficacité des autorités, économie d’archivage, diminution des intérêts de retard grâce à un meilleur suivi des paiements… Les avantages de la facture électronique sont nombreux et les économies qui en découlent sont importantes.

 

L’Europe soutient la facture électronique

Christine Mattheeuws, présidente du SNI, rappelle que l’Europe souhaite que 50 % des factures soient envoyées de manière numérique à l’horizon 2020. Il est donc important que les comptables montrent l’exemple en priorité, souligne-t-elle. Néanmoins, 90% des entrepreneurs n’envoient pas encore de facture numérique et seulement 107 millions de factures numériques sont envoyées chaque année sur un milliard envoyées et reçues au total… Pourtant, les logiciels de facturation sont à la portée des entrepreneurs. 

 

Le cadre légal est en place

Depuis le 1er janvier 2013, les factures électroniques et les factures papier sont traitées de la même manière et peuvent donc être envoyées et reçues dans n’importe quel format. Les ministres des Finances et de la Simplification administrative, Steven Vanackere et Olivier Chastel, ont soutenu la mise en place d’un site internet destiné à encourager l’utilisation de la facture électronique. Vous y retrouverez notamment toute la législation encadrant cette belle mesure!