menu

créer un compte se connecter

Où est mon passé mon argent ? 5 étapes pour se créer un budget d’affaires de pro

Mais où est donc passé mon bénéfice ? Quel entrepreneur n’a pas déjà eu l’impression qu’une partie de l’argent gagné partait… en fait on ne sait pas trop où… ça et là, oui, mais de manière difficilement identifiable. C’est assez instructif de découvrir qu’à l’échelle d’une année l’on peut perdre plusieurs milliers d’euros (voire plus pour certains) dans des dépenses non prévues et surtout non identifiées !

 

 « À ma grande horreur, j’ai découvert qu’après avoir payé mes dépenses personnelles et professionnelles de base, la plupart de mes gains restants étaient… inexistants. Alors que j’étais sensé en avoir…, nous expliquait encore récemment un de nos utilisateurs. Et en plus de cela, mon revenu mensuel n’a jamais augmenté, bien que mon travail l’ait été en flèche et que tout va, touchons du bois, assez bien. » ajoute-t-il.

 

Budget_affaire_5_etapes_Jonathan_Avau

N’étais-je pas sensé faire du bénéfice ?

 

Comment éviter au maximum ce problème ? La réponse est dans… roulement de tambours… le budget d’entreprise ou budget d’affaire, appelez-le comme vous le souhaitez.

En tant qu’indépendant, nous vous conseillons d’élaborer un plan pour transformer votre activité. Le but : vous donner une marge de manœuvre pour financer vos besoins nécessaire à votre développement, tout en faisant plus de profits et en travaillant moins d’heures chaque mois.

Voici notre proposition de plan en 5 étapes (+ un conseil d’expert) pour vous créer un budget d’entreprise équilibré et digne de ce nom :

 

Étape 1: Comptabilisez vos sources de revenus

Le premier élément d’un bon budget d’affaires consiste à déterminer quel montant mensuel vous apportez à votre société grâce à vos activités. Commencez d’abord par répertorier vos chiffres de vente, puis ajoutez les autres sources de revenus de votre activité, telle qu’un investissement externe, des remboursements, aides, subsides, etc.

 

Étape 2: Déterminer vos coûts fixes

Douloureuse mais indispensable, l’intégration de cette étape constitue, heureusement, la partie la plus simple de la création de votre budget d’entreprise. Les coûts fixes ou récurrents sont les frais qui vous sont facturés au même montant chaque mois. Pour les identifier : consultez vos relevés bancaires ou les rapports Koalaboox. Vous pourrez facilement repérer vos factures fixes et le montant total qu’elles vous coûtent chaque mois.

 

A relire : 7 coûts récurrents que vous devez absolument anticiper !

Koalaboox_analyse_facture_Gabriel_Moulan

Étape 3: Inclure les dépenses variables

Les dépenses qui n’ont pas de montants forfaitaires chaque mois sont appelées coûts variables.
Beaucoup de ces achats peuvent être augmentés ou réduits en fonction de la santé financière de votre entreprise ou selon votre bénéfice mensuel.

Votre bénéfice sera déterminé chaque mois par les gains que vous obtenez après avoir payé tous vos coûts. Donc, si votre entreprise ramène plus de trésorerie que prévue, vous pouvez utiliser les fonds supplémentaires pour augmenter les dépenses variables. Cette tactique vous permettra de croître plus rapidement, d’améliorer l’efficacité de certains processus (production, qualité, administratifs, financier, communication…) de votre activité ou de mettre de l’argent de côté pour vous constituer une réserve (ou fond d’urgence) d’argent.

 

A (re)lire : 4 tactiques de pros pour gérer les finances de votre activité

 

Étape 4: Prévoyez les dépenses ponctuelles

L’avantage que vous avez à vous créer un budget d’affaires est que vous pourrez maintenant planifier vos achats et investissements mieux que jamais. Si certaines dépenses peuvent apparaître de manière inattendue, comme l’achat d’un ordinateur portable pour remplacer celui qui s’est retrouvé aspergé de café, d’autres peuvent être budgétisées des mois à l’avance, comme cette assurance d’entreprise que vous avez consulté pour protéger votre activité d’un éventuel problème financier.

 

Étape 5: Récapitulez tout

Les quatre premières étapes que nous avons présentées détaillent les éléments majeurs d’un bon budget d’entreprise, de sorte que la dernière étape consiste à tout mettre ensemble. Prenez des mesures en utilisant cette liste de contrôle pratique avec des exemples spécifiques afin que vous puissiez créer votre budget sans tracas :

Sources de revenus :

  • Gains horaires :
  • Ventes de produits :
  • Revenu d’investissements :
  • Prêts :
  • Des économies :
  • Autres :

Coûts fixes:

  • Location / Hypothèque :
  • Services publics :
  • Les salaires, cotisations, … :
  • L’Internet :
  • Frais gouvernementaux et bancaires ;
  • Téléphone portable :
  • Hébergement de sites Web :
  • Services de comptabilité :
  • Services juridiques :
  • Assurance :

Dépenses variables:

  • Matières premières :
  • Salaire des entrepreneurs :
  • Commissions :
  • La publicité :
  • Autres coûts de commercialisation :
  • Transport :
  • Voyages et événements :
  • Services d’impression :

Dépenses ponctuelles:

  • Ordinateur :
  • Meubles ;
  • Logiciel :
  • Fournitures de bureau :
  • Cadeaux / articles promotionnels :

 

Étape bonus : En cas de risque ou de dérapage, que faire ?

Un budget d’entreprise ne peut malheureusement pas vous protéger de tout. Retards dans une commande, dans un paiement d’une de vos factures, … Les aléas d’une vie d’entrepreneur sont nombreux. Si malgré vos précautions, vous venez à vous retrouver à court de trésorerie, il existe des solutions simples et efficaces pour vous aider. Que ce soit pour vous remettre sur les rails, ou vous aider à croître, pensez à des outils comme le financement de factures (ou factoring). Il s’agit d’une solution permettant de disposer ainsi d’un fonds de roulement régulier, sans devoir attendre le paiement de créances et risquer de vous retrouver à sec à un mauvais moment…

Show Buttons
Hide Buttons