menu

créer un compte se connecter

Passage à l’ère du numérique : voici le véritable enjeu pour votre entreprise !

Face à la révolution numérique en cours, toutes les entreprises, PME et indépendants sont concernés. Tout bouge, tout change de plus en plus vite. Et vous, en tant qu’entrepreneur, êtes en première ligne de cette évolution. Votre enjeu : construire ou transformer l’organisation de votre activité, mais aussi refonder votre propre style de gestion de vos activités. Explications.

 

Chez Koalaboox, nous sommes quotidiennement en contact avec des indépendants et des PME principalement belges, françaises et espagnoles. Nos équipes sur le terrain sont toutes d’accord sur un point : chaque parcours entrepreneurial est différent, unique. Chaque entreprise est une aventure riche d’histoires personnelles passionnantes à raconter. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est difficile de généraliser lorsque l’on parle communément d’« entrepreneuriat ». Startup ? Commerce de proximité ? Coiffeur ? Consultant ? Construction ? La liste est (très) longue.

Récemment, nous avons constaté une autre évidence qui s’est installée et qui touche tous les entrepreneurs, sans distinction : Nous sommes entré dans l’ère du numérique ! Ça vous semble évident ? Pas tant que ça en réalité. L’adaptation des entreprises aux nouvelles exigences du marché est loin d’être acquise, et le temps presse… Si vous lisez ces lignes, c’est que vous êtes concerné également !

 

  1. 1. Passer du digital au numérique, ça veut dire quoi ?
  2. 2. Comment amorcer le changement dans mon activité ?
  3. 3. Quel est le véritable défi dans le changement ?
  4. 4. Vers un nouveau leadership ?
  5. 5. Le point de vue de Koalaboox

 

Koalaboox

 

1. Passer du digital au numérique, ça veut dire quoi ?

entrepreneur_technophile_Koalaboox_Brown

Révolution digitale ? Révolution numérique ? Ce n’est pas la même chose ? Suis-je passé de l’un à l’autre sans m’en rendre compte ?

Pour faire simple, il est vraisemblable que votre activité est déjà bien « hyper-connectée » : Vous disposez de connexions internet, de smartphones d’adresses mails, de comptes et terminaux bancaires… Bref, vous avez bien fait votre révolution digitale. Pour le numérique, c’est une toute autre affaire. Depuis la digitalisation de l’information, développer et gérer une entreprise implique de repenser son fonctionnement, son modèle économique, pour s’adapter aux évolutions en cours. Le monde économique est bouleversé. Le changement n’est plus linéaire, il est exponentiel. Cela bouleverse totalement l’ancien ordre économique et social, bref une transformation de la société : Bienvenue dans l’âge du numérique !

Ce qui vous attends, ce sont de nouveaux usages (cloud, applications, …), de nouveaux services (Saas, « uberisation », …), de nouveaux acteurs (fintech, …) et de nouveaux modèles économiques surgissent à grande vitesse. Le Big Data étant sans doute l’exemple le plus frappant. Pour vous donner un exemple propre à Koalaboox, observez ce qu’il se passe avec la facturation électronique : Les acteurs publiques et un nombre croissant de grosses entreprises exigent le recours à la facturation électronique (pas un Word, ni un PDF, mas une vraie facture éditée via un logiciel de traduction numérique) pour traiter avec leurs services. Si l’entreprise n’est pas en mesure de le faire, la collaboration ne sera plus possible…

Et le problème est que vous et nous avons à peine le temps de nous adapter, de nous approprier ces nouvelles possibilités que la nouvelle vague arrive déjà : celle de l’intelligence artificielle, de l’informatique cognitive, de la blockchain… Vous arrivez encore à suivre ?

Avec cette révolution qui touche tous les métiers les uns après les autres, les entrepreneurs actifs dans des secteurs dits « traditionnels » sont entrés dans une ère de déstabilisation permanente, rassurez-vous, même ceux qui se sentent un peu plus à l’abri (ceux actifs dans les services informatiques, par exemple) en font partie. C’est en tous cas ce qu’il ressort de nos entretiens et visites avec les membres de Koalaboox.

En plus de l’incertitude chronique qui touche déjà les entrepreneurs par nature, nos membres savent qu’ils doivent s’adapter (très) vite et en plus avec discernement !

 

A (re)lire : Entrepreneurs, vous êtes le produit de l’évolution

Koalaboox

 

2. Comment amorcer le changement dans mon activité ?

Koalaboox_incertitude_Koalaboox

Il est illusoire de penser que la transformation digitale et numérique d’une entreprise se limite au marketing ou aux “RH”. Engager un « Digital Officer » ou un « Community Manager » et c’est réglé ? Que du contraire ! Pour s’adapter et conserver sa position dans le marché (voire en gagner), l’heure est au changement structurel et en profondeur pour que la culture numérique s’installe dans tous les pans de l’activité. Que vous ayez des employés, des collaborateurs ou que vous travaillez seul, vous serez en première ligne, quoi qu’il arrive ! C’est de vous que le changement doit venir.

Pour ce faire, il est indispensable d’élaborer une nouvelle stratégie et une nouvelle vision qui redéfini vos objectifs, votre “business model“, votre organisation et même votre culture interne !

Vous l’avez compris, la transformation numérique implique des changements profonds.

Ce qui peut apparaître injuste au premier regard, c’est que cette transformation affecte l’ensemble des entrepreneurs qui ont pourtant déjà démontré leur professionnalisme, leur talent, leur sens de l’organisation, parfois depuis des décennies. Forgés autour de modèles économiques et de principes éprouvés, mais qui n’ont pas évolué, l’activité se révèle soudainement inadaptée au nouveau monde qui arrive. Olivier Kahn, directeur du centre pour entreprise en difficulté à Bruxelles ou Maryline Draelants du Centre en Rebond rencontrent de plus en plus régulièrement des entrepreneurs dont les activités florissantes se retrouvent soudainement en difficulté à cause d’une organisation devenue inadaptée aux réalités économiques. Pour peu que l’entrepreneur n’ait pas vu (ou pas voulu) à temps la nécessité de changer, et c’est souvent trop tard.

 

A (re)lire : « Les entrepreneurs ont besoin de soutien à tout moment, pas seulement à leur lancement ! »

Koalaboox

 

3. Quel est le véritable défi du “changement” ?

Au-delà de se doter d’outils performants et efficaces pour réduire sa fracture numérique, le vrai défi de l’entrepreneur est là selon nous : instaurer le travail coopératif avec ses collaborateurs (employés, consultants, freelance..) et partenaires (fournisseurs, clients, débiteurs, comptables…) pour faciliter la rapidité, l’agilité et l’esprit entrepreneurial. Mais aussi d’imaginer des nouvelles stratégies pour se démarquer de ses concurrents (et avec le numérique, vous pouvez vous permettre d’être créatif !) de son secteur d’activité et enfin, fluidifier ses interactions.

C’est là que le modèle classique d’entreprise évolue énormément (et qui est difficile à remettre en question pour beaucoup) : le schéma de management pyramidal classique s’effrite, ainsi que les logiques de contrôle et de pouvoir qui freinent la créativité ; l’initiative et la prise de risque. Pour faire simple, le numérique supprime les échelons intermédiaires inutiles et favorise et la collaboration entre acteurs.

 

« La difficulté n’est pas de comprendre les idées nouvelles, mais d’échapper aux idées anciennes ». Keynes

 

C’est un enjeu stratégique majeur pour votre entreprise. Nous le constatons avec nos entrepreneurs : avant de penser « opérationnel » et « outils », la transformation numérique est d’abord culturelle et managériale. Ce bouleversement peut parfois chambouler les habitudes, notamment des PMEs de taille plus importante. Pour réussir, vous devrez donc anticiper les résistances, préparer vos collaborateurs aux futurs changements et surtout, clé de la réussite, expliquer pourquoi ce changement est important. Le culte du secret ou de la rétention de l’information est une pratique encore très ancrée chez nous, terre de PME, et qui pourtant empêche les collaborateurs d’adhérer au projet ou de se sentir impliqués dans la vie de l’entreprise.

 

Les 3 enjeux de la transformation digitale
selon Aurélie Dudézert

Pour Aurélie Dudézert, professeur à l’Université Paris-Sud et auteure de l’ouvrage “La transformation digitale des entreprises“, il y aujourd’hui trois points particulièrement critiques :

1. Intégrer les nouvelles pratiques de management avec la transformation digitale dans l’organisation

Avec la transformation digitale, une partie des managers de proximité ont mis en œuvre de nouvelles manières d’encadrer le travail. Ils ont progressivement affirmé une pratique d’encadrement du travail moins centrée autour du contrôle qu’autour d’une relation de collaboration et de confiance avec le salarié. Ils considèrent le contrôle est non productif, infantilisant et en décalage quant à la réalité du niveau des collaborateurs embauchés.

 

2. Valorisation la créativité, l’autonomie et l’engagement des salariés dans leur projet entrepreneurial

Les pratiques de transformation digitale ont conduit à survaloriser les compétences de créativité et d’autonomie des salariés. Les discours des responsables d’entreprises, recruteurs et directions des ressources humaines ont exhorté les salariés à utiliser les potentialités offertes par technologies digitales pour libérer leur créativité et la mettre au service de l’entreprise. En parallèle, les usages ont conduit à une nouvelle forme d’autonomie du salarié qui a désormais toute la connaissance nécessaire au bout des doigts. La difficulté qui est vite apparue est de savoir comment concilier la valorisation de ce type de compétences et l’engagement dans le projet collectif. Ce hiatus entre valorisation de la créativité et de l’autonomie et engagement dans le projet collectif de l’entreprise existait déjà avant ces projets de transformation digitale mais ces démarches ont encore accentué le problème.

 

3. Sortir des fantasmes entourant les technologies big data et IA.

Un fort enthousiasme pour les opportunités offertes par les nouvelles technologies ne fait pas tout. Les travaux de recherche en management des systèmes d’information ont largement montré que les technologies de l’information ne sont pas magiques ou rationnelles. Elles n’apportent pas de solutions clés en main pour créer l’organisation du travail performante. Introduire une technologie ne change fondamentalement la pratique de travail que si les objectifs du métier évoluent. Dans le cas inverse, les acteurs subissent la technologie mais jouent avec et la détournent pour pouvoir faire leur métier correctement en fonction des objectifs existants.

 

A découvrir

transformation_digitale_entreprises

 

 Koalaboox

 

4.Vers un nouveau leadership ?

En plus de voir les rôles hiérarchiques évoluer, l’entrepreneur doit également intégrer, et c’est logique, l’arrivée des nouvelles générations de travailleurs sur le marché du travail, en particuliers les fameux « millenials », nés avec Internet et peu adeptes est structures classiques de travail.

En tant qu’entrepreneur, vous êtes donc face à la nécessité de conduire un changement de culture managériale s’inscrivant dans la révolution numérique.

Animer, faciliter, partager l’information entre et avec les équipes, voilà sans aucun doute une révolution interne que l’entrepreneur devra effectuer avec lui-même. C’est à ce prix que vous recruterez et/ou conserverez les équipes et contribuerez au renouveau et à l’adaptation de son activité. Vous gagnerez même en stabilité et en performance en attirant et fidélisant vos équipes et exclurez, de facto, les hunters ou arrivistes en tous genre.

En conclusion, voici finalement, selon nous, la nouveauté la moins identifiée de l’ère numérique : l’émergence d’une nouvelle façon de gérer son entreprise, une gestion dans laquelle la reconnaissance de la culture et de l’humain prime sur la technologie en tant que telle. L’ère digitale, nous l’avons vu plus haut, a permis l’acquisition de ces technologies, ces réseaux, le passage au numérique doit se faire part l’humain avant tout.

Koalaboox

 

5. Le point de vue de Koalaboox

Notre propos peut paraître paradoxal, sachant que Koalaboox est une entreprise développant des services informatiques (Saas) de facturation, de gestion de de factoring. Où est l’humain dans tout cela ? Fondamentalement, nos outils se basent sur des technologies et un savoir-faire éprouvé, mais qui n’auraient pas de sens si nous n’avions pas choisi de privilégier la simplicité d’utilisation, les échanges entre partenaires (clients, comptables…), l’accès à une information claire qui permet à l’entrepreneur (ou à son collaborateur utilisant l’outil) de prendre des décisions en toute connaissance de cause… Un luxe devenu indispensable, mais heureusement devenu accessible à tous grâce à la révolution numérique en cours.

 

Pour aller plus loin : A quoi ressemblera l’entrepreneur du futur ?

 

Photos et illustrations : Koalaboox, Joseph Brown

______________________________________________

A quoi ressemblera l’entrepreneuriat du futur ?