menu

créer un compte se connecter

Pilotez votre entreprise comme un As ! 4 infos indispensables que vous devez connaître

Pour bien piloter mon entreprise, je me dois d’avoir avant tout une bonne vision d’ensemble de tous mes chiffres… Où en tous les cas les chiffres les plus importants. En tant qu’entrepreneur, voici les 4 informations que je dois ABSOLUMENT connaître pour connaître au mieux la cap que prend mon entreprise.

 

Il existe un terme un peu barbare pour désigner ces chiffres-clés : Key Performance Indicators (en français « indicateurs clés de performance ») ou pour faire plus simple : KPI’s. Ces indicateurs sont légions et permettent de mesurer les performances d’une entreprise ou d’une organisation.  Exprimés en valeurs chiffrées ces KPI’s indiquent si une entreprise est sur la bonne voie ou non. Selon nous, voici les 4 plus importants !

Koalaboox

  1. 1. Le chiffre d’affaires : Pour combien j’ai vendu ?

Cela peut paraître absurde, mais le premier chiffre que je dois connaître, celui par lequel tout commence, concerne mes ventes, et donc mon chiffre d’affaires. Mes ventes sont la base de tout, car elles me permettent de générer les liquidités nécessaires pour faire tourner mon entreprise. Il n’y a pas ou peu d’autres moteurs. Bref, si je perds de vue mes ventes, je suis clairement déconnecté de la réalité de ma société.

Koalaboox

  1. 2. La trésorerie disponible : Sur quel matelas je dors ?

L’état de ma trésorerie est très important, car mes liquidités constituent ma capacité à régler mes paiements récurrents, ou, plus embêtants des imprévus comme une baisse ou une mauvaise vente, une calamité, etc. C’est un peu mon matelas de cash. Et c’est d’autant plus important lorsque je suis un starter ou une PME ! Une multinationale peut étaler les risques entre ses différents pays et/ou secteurs de sorte que l’impact d’un incident est plus petit. Par contre, les liquidités constituent pour une PME à peu près le seul tampon.

Koalaboox

  1. 3. La marge bénéficiaire : Ce que je gagne, pour de vrai !

Pour que ma société reste en bonne santé, je dois tenir compte de cet indicateur trop souvent négligé chez les jeunes starters : la marge bénéficiaire. C’est ce que je gagne réellement, ce qui reste dans ma poche une fois mon produit vendu et que tous mes partenaires, prestataires et collaborateurs liés au produit ont reçu leur part. C’est avec ça que je vais pouvoir m’assurer une trésorerie à plus long terme et effectuer mes investissements.

C’est donc un point de référence qui définit ma rentabilité. Je peux augmenter mes marges en développant mes ventes, en baissant mes coûts ou en augmentant mes prix, selon le contexte».

Koalaboox

Vincent Bastin entrepreneur liégeois de StarsMade

« Au début pour faire des affaires et se faire connaître, l’entrepreneur a tendance à vendre au prix le plus bas, en se faisant des marges minimums, juste pour être rentable. Résultat : tu bosses, tu bosses, tu bosses, et tu restes à peine à flot. Tu ne peux pas croître et au moindre couac, tu es coincé, nous expliquait Vincent Bastin de StarsMade il y a peu. Dès le début s’assurer de bonnes marges est important. Ne pas savoir combien on va gagner, mais combien on peut gagner. Il vaut mieux vendre moins, mais mieux, même si c’est difficile à admettre « intellectuellement » au début.”

Son témoignage complet d’entrepreneur à relire sur notre blog.

Koalaboox

  1. 4. Les ventes attendues: Mon carnet de commande est-il bien fourni ?

Je fais des bénéfices, mais quelles sont mes ventes attendues pour les prochains mois? C’est parfois difficile à prévoir, mais en tant que bon entrepreneur, je me dois de savoir où va ma société et quelle marge de manœuvre j’ai pour améliorer ou adapter mon produit, investir, faire des nouveaux projets, etc. Lorsque l’on est indépendant, il est parfois difficile d’avoir la tête hors du guidon, c’est pourquoi je dois savoir au mieux à combien de ventes réelles je peux m’attendre.

koalaboox

Mon entreprise est en difficulté ? Je calcule mon “EBIT”

Si par exemple mon entreprise connaît des difficultés financières, d’autres indicateurs peuvent s’avérer intéressant pour mieux comprendre ce que je vais gagner. Le plus connu ? L’EBIT (earnings before interests & taxes) ou le résultat avant intérêts et impôts. Il s’agit du résultat (ou chiffre d’affaires net) duquel sont déduits les intérêts des débiteurs et les impôts.

Dans ce cas de figure, connaître l’état de ma trésorerie est important car je peux planifier mes dépenses et, au besoin, faire financer certaines de mes factures afin de faire rentrer du cash et résorber le plus rapidement possible une situation financièrement délicate.

Voilà, en connaissant ces 4 indicateurs + 1, vous êtes déjà un chef d’entreprise responsable et au courant de vos affaires… ce qui vous met déjà dans le peloton de tête des meilleurs entrepreneurs, loin s’en faut !

Vous pouvez à présent prendre votre envol, en toute sérénité…

Koalaboox

prendre_son_envol_entrepreneur

Crédits photos : DmitryTerekhoy & IIz West via FlickR

Show Buttons
Hide Buttons