menu

créer un compte se connecter

Vous avez un business saisonnier ? Voici comment améliorer votre trésorerie sur toute l’année

La fête est terminée ! Ou plutôt les fêtes… Nous sommes en fin de saison de soldes et nombreux sont les entrepreneurs dont les activités sont fortement liées aux fêtes de Noël et aux soldes. Problème récurrent : quelle que soit votre période faste de l’année, il n’est pas toujours évident de gérer ses flux de trésorerie dans les moments creux, surtout s’ils sont longs… très longs…

Tourisme ou artisanat ? HoReCa ou consultance ? Les indépendants dont le chiffre d’affaire dépend fortement de périodes annuelles (très) spécifiques sont nombreux. Les périodes d’achats de fin d’années, les vacances de l’été, les soldes… Autant de moments courts mais cruciaux pour les entreprises. Comment faire le reste de l’année lorsque les activités sont calmes… trop calmes…

Si vous lisez ceci, il y a des chances que vous soyez propriétaire d’une activité fortement dépendante des saisons et que vous avez déjà été confronté à des situations délicates de trésorerie. Votre entreprise a dû connaître des pics et des creux de revenus qui ont parfois pu mettre votre société en position délicate (comme ces chères cotisations sociales à payer toujours au bon moment…). Car même si l’argent n’arrive pas, les dépenses sont toujours là. Et personne ne veut être dans une position d’incapacité à payer son personnel, ses factures et ses dettes. De l’anxiété inutile en quelque sorte :

 

  • Comment vais-je survivre à ces mois creux ?
  • Vais-je couvrir mes coûts d’exploitation ?
  • Est-ce que je serai capable de (re)développer mon entreprise ?

 

Nous allons vous suggérer 5 petites stratégies faciles et rapides à mettre en œuvre pour retrouver un flux de trésorerie le plus constant possible pendant toute l’année et améliorer la situation de votre entreprise.

Ces stratégies conviennent particulièrement si vos activités dépendent de :

  • La météo: Entreprise de déneigement, de construction…
  • De périodes de vacances: Tourisme, hébergement, activités familiales…
  • Des cycles professionnels de vos clients: Agences créatives, sous-traitants…
  • D’événements: Organisateurs, restaurateurs, loueurs de matériel…
  • De l’offre: N’importe quelle activité dépendante de l’offre pour offrir un service/bien

 

  1. 1. Planifiez vos rentrées financières et vos dépenses annuelles

Pour certaines entreprises, identifier les périodes calmes est indispensable afin de prédire les flux de trésorerie tout au long de l’année et donc de mieux se préparer aux périodes d’accalmies. Bonne nouvelle, la prévision des flux de trésorerie pour une entreprise saisonnière est plus facile que pour une entreprise à l’année.

Pourquoi ? Une entreprise à l’année doit gérer des fluctuations régulières d’un mois à l’autre tandis qu’une entreprise saisonnière a souvent des dépenses prévisibles (achats, personnel…) pendant ces périodes calmes. Une fois que vous aurez cerné vos besoins de trésorerie, vous serez mieux à même de concevoir des stratégies pour faire face aux périodes creuses.

En prévoyant vos coûts récurrents, vous pilotez votre entreprise avec davantage de clairvoyance. Vous prenez de meilleures décisions concernant votre activité, savez quels contrats accepter, quels délais de paiement exiger, quelles factures faire financer en cas de risque de rupture de trésorerie… ,  bref vous pouvez piloter et faire grandir votre activité en toute sécurité.

 

  1. 2. Gardez vos coûts d’exploitation le plus bas possible

Malheureusement, vos dépenses d’exploitation demeurent identiques, même lorsque vos revenus diminuent. Parfois, vous devrez même engager des dépenses supplémentaires pour vous préparer à la prochaine saison (Ex. pour de l’entretien ou de la surveillance)

Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas réduire vos coûts. Voici quelques conseils :

  • – Embauchez des employés à temps partiel et contractuel pour votre saison haute ;
  • – Communiquez avec vos fournisseurs pour négocier de meilleures conditions de paiement ;
  • – Louez du matériel par l’intermédiaire de baux de paiement par anticipation et de baux de paiements échelonnés ;
  • – Tirez le meilleur parti de votre lieu de travail. Négociez avec le propriétaire de votre immeuble pour augmenter le loyer en haute saison et le réduire pendant l’intersaison. Si vous n’avez pas besoin d’espace de bureau hors saison, négociez un bail plus court ou mieux, si vous possédez les bureaux mais que vous n’en avez pas besoin pendant la période de ralentissement, laissez une autre société les louer. Demandez-vous : Avez-vous besoin d’un espace de bureau ? Il se peut que toute votre équipe pui- sse travailler à distance une partie de l’année !

 

  1. 3. Financez vos factures et soyez payé plus rapidement

Les retards dans les paiements des clients peuvent avoir un effet dévastateur sur les flux de trésorerie d’une entreprise saisonnière. Quand vos affaires tournent, cela ne constitue pas un problème apparent, mais en période creuse, cela peut devenir une préoccupation sérieuse, au point de mettre toutes vos activités en danger. La solution consiste à accélérer le paiement et à s’assurer que vous recevez tous les paiements impayés des clients.

Envoyer les factures aux clients dès que vous avez terminé le travail. Envoyez un petit rappel avant la date d’échéance de la facture. Des services comme Koalaboox vous permettent d’automatiser ce processus afin que vous n’ayez pas à vous préoccuper de la création de courriers délicats.

Si vous vous retrouvez dans une situation de retard de paiement risquant d’entraîner de (graves) difficultés pour votre entreprise, vous pouvez faire financer ladite facture et disposer de la trésorerie nécessaire à vos dépenses afin de disposer de votre argent dans les 24h

 

4. Diversifiez votre offre pour améliorer vos flux de trésorerie

Certaines entreprises saisonnières ferment pendant la basse saison tandis que d’autres restent ouvertes. Si vous vous retrouver dans le deuxième cas, envisagez d’augmenter votre revenu durant cette période en ajoutant des services supplémentaires, au-delà de votre offre de base. Devenue courante, la pratique de l’upselling ou montée en gamme, permet d’augmenter ses revenus en proposant les mêmes services, mais avec de nouvelles fonctionnalités, améliorations…

Il reste essentiel que le service que vous offrez corresponde à votre « marque » afin que vos clients puissent l’associer à votre produit. Pensez à ce dont ils pourraient avoir besoin en dehors de la saison. Par exemple, si vous êtes une entreprise d’aménagement paysager, vous pourriez offrir des services de déneigement pendant les mois d’hiver. Si vous êtes un comptable offrant des services fiscaux traditionnels et n’êtes occupé que pendant les mois d’imposition, vous pourriez fournir des services de conseil financier, de tenue de comptes, de gestion…

 

  1. 5. Trouver quelques clients d’attache pour assurer votre basse saison

Certains clients pourraient vous fournir un flux constant de revenu sur une plus longue période que celle lors de laquelle vous êtes habituellement actif. Ils peuvent vous aider à passer les mois les plus difficiles. Le scénario idéal consiste à avoir un ou deux clients d’attache (anchor customer en anglais) qui couvrent au moins vos frais de structure. Ce sont souvent des clients de la première heure qui vous connaissent et vous font confiance. Vous pouvez même parfois leur proposer un étalement ou une avance sur paiement moyennant une réduction (comme le font les sociétés de services online qui proposent une réduction si vous prenez un abonnement « à l’année »).

Votre capacité à vendre sera fonction de la qualité de votre relation. En supposant que vous fournissez un travail de qualité à temps et que vous êtes fiable, cela ne devrait pas être difficile. Cela vous aidera à augmenter votre revenu avec ce client. Dites à votre client d’attache que vous êtes à la recherche de nouvelles opportunités. Demandez-lui s’il peut vous recommander à quelqu’un. Avec son aide, puisez ensuite dans le réseau de ce client existant.

 

Koalaboox_activité_saisonnière_Jonathan_Avau

Vous êtes toujours là ?

 

Conclusion

Gérer une entreprise saisonnière peut être difficile. Il y a des mois où les revenus seront maigres et, dans certains cas, même inexistants. Les flux de trésorerie dans une entreprise saisonnière peuvent devenir une préoccupation sérieuse. Souvent, vous risquez de vous demander comment vous allez couvrir vos coûts. Heureusement, il est tout à fait possible de prendre le contrôle de votre flux de trésorerie. Vous avez juste besoin d’utiliser les bonnes stratégies.

Et vous, quelle serait votre stratégie ou votre conseil ?

 

Crédits photos : Koalaboox

 

________________________________

1 JOUR, 1 ENTREPRENEUR